Nego stress en direct : communiqué de la F3C CFDT

Publié le par Daniel Guillot

Négociation stress : la CFDT attend des avancées significatives

 

Hier 6 octobre 2009 s’est tenue la 3ème séance plénière de la négociation « stress » au sein du Groupe France Télécom-Orange en France. La CFDT y a enregistré une évolution significative du discours de la Direction.


La présence du Président Lombard et de Monsieur Stéphane Richard, nommé hier DGA en charge des Activités France, est un symbole fort pour une tentative de renouveau du dialogue social dans l’entreprise.

La CFDT prend acte des propositions du Président Lombard qu’il a soumis en séance aux organisations comme base du « Nouveau Contrat Social » de France Télécom-Orange. Ceci est pour nous une base minimum et certains items mériteront d’être précisés et élargis. Par exemple, les mobilités ne peuvent pas qu’être accompagnées mais doivent aussi être évitées au maximum grâce à de nouveaux modes d’organisation du travail.


Ces annonces unilatérales du Président Lombard ne peuvent et ne doivent pas se substituer à la négociation engagée. Les « Assises de la Refondation » également annoncées doivent également être précisées sur leurs finalités et leur organisation.


La réunion a permis de faire un point d’avancement des travaux des 5 chantiers « thématiques » de négociation et a permis d’annoncer ou de confirmer quelques mesures. Mais la négociation n’a pas permis, à ce stade, d’obtenir des avancées significatives et des engagements chiffrés pour répondre à l’urgence dans les services.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article