Départ de Louis-Pierre Wenes : le geste fort et symbolique attendu par la CFDT

 

 

F3C CFDT / Communiqué n°40/ Paris le 05/10/09 à 13H30

Départ de Louis-Pierre Wenes : le geste fort et symbolique attendu par la CFDT

La CFDT se félicite du départ de Louis-Pierre Wenes, directeur général adjoint en charge de la France chez France Télécom, qui représente un geste fortement et symbolique attendu. Quant à l’arrivée de Stéphane Richard, la CFDT en attend de lui des changements concrets sur le terrain pour les salariés.

Louis-Pierre Wenes en remettant sa démission a su tirer l’enseignement de la période récente marquée les conséquences dramatiques des restructurations menées sans considérations humaines. Le manque d’empathie de Louis-Pierre Wenes envers les salariés de France Télécom et ses méthodes de management par le stress ne laissaient plus le choix à Didier Lombard, lui-même sur la sellette.

La CFDT se félicite également d’avoir enfin été entendue sur le gel des mobilités forcées, repoussées jusqu’à début 2010, comme elle le réclamait.

L’arrivée de Stéphane Richard ne sera une bonne chose que si des évolutions réelles sont constatées sur le terrain et au cours des négociations sur le stress qui vont avoir lieu dans les jours à venir. La CFDT veut une amélioration immédiate des conditions de travail. C’est pourquoi, elle appelle les salariés à se mobiliser le 7 octobre prochain.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :