Le CA engage notre présent et notre avenir

Le 22 octobre, comme tous les salariés de FTSA et de ses filiales en France, tu seras appelé(e) à élire tes représentants au conseil d’administration de France Télécom.


Depuis 2004, date de la précédente élection, France Télécom devenu Orange a accentué sa

transformation :

 

acquisition d’entreprises de services informatiques comme Silicomp, internationalisation croissante, développement des contenus et des services...


Le plan Next a contribué au

 

redressement financier de l’entreprise, mais la politique du dividende fort a été dévastatrice et handicape l’avenir.


Mais, rien n’aurait été possible sans

 

l’investissement des salariés attachés à leur entreprise. Ils payent pourtant chaque jour, au prix fort, la suppression massive d’emplois et voient leur avenir hypothéqué.


Les cadres doivent souvent mettre en oeuvre une politique sociale et un mode de management qu’ils ne partagent pas.


Notre entreprise n’est pas isolée. Les crises économiques, sanitaires et écologiques le démontrent. Les décisions politiques et réglementaires nationales ou européennes

l’impactent fortement.


Les concepts de

 

responsabilité sociale et de développement durable prennent une nouvelle pertinence. Ils ne sauraient constituer un simple habillage ou un seul outil marketing.


C’est au sein du Conseil d’administration (CA) que se débat

 

la stratégie de l’entreprise

et les choix importants y sont arrêtés. La présence d’administrateurs salariés apporte d’autres logiques à celles des seuls actionnaires et du top management de l’entreprise.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :